We ❤ Digiworks

 

Je dois avouer qu’en ouvrant les yeux le 14 février dernier, jour de la Saint-Valentin et fête officielle des amoureux, je rêvais secrètement d’un petit présent offert par une délicieuse et charmante créature qui marquerait ainsi son profond attachement à mon être.

Bon, c’est raté…

Cantine numérique #NWX – 8h57 : Retour à la réalité

– « Tiens, on a un cadeau mystère des Digiworks !
[Premier étonnement]
–  C’est une sorte de boite… Non, pardon, une DigiLoveBox !
–  WTF ? »

Dans cette boite se trouve des coeurs, des coeurs, encore des coeurs et une question : « Sommes-nous faits l’un pour l’autre ? ».

Cantine numérique #NWX – 10h02 : Le temps de la compréhension

Mais pourquoi cette déclaration d’amour ?
« Elle correspond à un changement d’identité graphique pour Digiworks qui correspond lui-même à un travail de repositionnement stratégique » m’explique Alexandre, CEO.

Digiworks est donc une agence (des gens réunis en équipe et qui fourmillent d’idées) digitale (toutes les technologies qui tuent, genre animation 3D, réalité virtuelle…) spécialisée (eh ouai, des experts) dans l’engagement (une vertu qui donne du coeur à l’ouvrage et qui permet à chacun de s’investir davantage dans ce qu’il fait, pour mieux comprendre ou mieux performer).

Ils sont désormais 5 dans l’équipe et travaillent d’arrache-pied pour proposer des expériences engageantes et émotionnelles à leurs clients.

C’est pas assez clair ? Allez plutôt jeter un coup d’oeil à ce qu’ils ont fait pour la SNCF , la mairie de Paris ou encore le groupe de musique Birdy Nam Nam. Classe et plein d’Amour, non ?

En fait, Digiworks porte et défend une vision que nous partageons tous au sein d’#NWX : « Le numérique n’est pas qu’une question d’outils. Les outils technologiques comme la réalité virtuelle ou la 3D ne sont en aucun cas une finalité mais un moyen pour parvenir à faire passer le bon message, à la bonne personne, au bon moment et par le bon canal. » En somme, vous l’aurez compris, le numérique n’est pas un gadget.

Cantine numérique #NWX – 18h04 : L’heure du test

Convaincu par les explications d’Alex, je décide de tester la LoveMachine : 5 questions pour connaitre le taux de compatibilité avec Digiworks.

Le résultat tombe : 99% ! On est complètement fait l’un pour l’autre. Finalement, elle n’était pas si ratée cette Saint-Valentin…

Nathan

Laisser un commentaire